ADEPS ADEPS Féderation Wallonie Bruxelles Portail de la Wallonie Ville de Tournai Télévision Notélé VivaCité VivreIci
Atelier Hanot-Frères Roue Sonics L'actu de votre region sst secretariat social cbd Arena Water Instinct Brotcorne WANT YOU BIKE : THE PLACE TO RIDE Cube Bikes

Championat de Belgique triathlon homme et femme par Ă©quipe ( 984 )

L’ATRIAC et le SMO , champion de Belgique triathlon homme et femme par équipe

Passons à la journée de mercredi dédiée au championnat de Belgique de triathlon par équipe.
On ne surprendra personne en disant que depuis une semaine, en tant qu’organisateur, la tension était palpable au sein du Trigt. En cause, la température du lac qui joue au yoyo.
Si dimanche, il avait été décidé que la natation pour les jeunes se ferait en piscine , pour mercredi, il fallait attendre la décision du chef arbitre. _ Néanmoins, envisageant que la température de l’eau pourrait être inférieure à 13 degrés, tout le monde était prêt à accueillir le cas échéant, les triathlètes en piscine.
C’est finalement vers 9h30 que la décision est tombée, la natation se fera en…lac.
La tempĂ©rature affichĂ©e au thermomètre indique 13.6° Ă  l’endroit le plus froid et Ă  la profondeur du bras ( 50 cm )

C’est sans aucun doute pour montrer l’exemple que la première équipe à se lancer n’est autre que l’équipe 3 du Trigt composée de Xavier Depoorter, Ghandi Belkhayat, Laurent Baijot ,Fabrice Schimenti, Hugues Desmette, Franz Lecry et Wangermez Thierry.
Pour ce team, un seul objectif, s’amuser. Elle donnait le départ d’une journée ou l’on pouvait compter 153 équipes au départ.

C’est finalement à la 55ème place que notre team terminera, tous avec le sourire et main dans la main.
Ci-dessous, les temps natation, vĂ©lo et cap… :

00:13’33"8500:04’15"5800:32’13"4500:01’04"6400:20’40"01:11’47"348

Il termine Ă  16 min 31 sec des vainqueurs.

La valse des équipes pouvait débuter.
Partout sur le site, les bénévoles s’activaient, car recevoir autant de triathlètes et de spectateurs n’est pas une mince affaire.
Début d’après-midi, c’était au tour de notre seconde équipe d’entrer en piste, elle avait bien belle allure et se composait de Amato Raphaël , Hespel David , Gentil stéphane, Kestelein Baptiste, Messiaen Benjamin et Emerick Swertvaegher.
Contrairement à notre team 3, ils avaient l’ambition de faire un top 20.
C’est donc particulièrement motivé que notre team est sorti de l’eau après 11 min 17’’. Après une rapide transition, nos cinq triathlètes se sont lancés sur le parcours en vélo à une vitesse constante de 40 kms/h, David devant abdiquer.
Après être resté 51’ dans le parc pour la seconde transition, ils se sont élancés sur le parcours à pied et boucler les 5 derniers kilomètres en 18’13’’.
Nos athlètes terminent 15ème au classement général, ils finissent à seulement 7 min 13’ des vainqueurs…

Dès 14h, les triathlètes hommes ont laissé provisoirement la place aux teams féminins avec parmi ceux-ci, notre team représenté par Alexandra Tondeur, Sarah Neys, Sophie Drofiak et Françoise Théate.
On soulignait le retour aux triples efforts d’Alexandra que beaucoup voyait perdue pour cette discipline. Face à nos filles qui n’étaient pas favorites , de redoutables équipes comme le SMO et l’ATRIAC .
Du côté des favorites, elles n’ont laissé à personne le soin de mettre en doute leur victoire puisqu’elles ont mené la course de bout en bout.
Chez nos filles, elles se sont battues avec les moyens du bord et c’est finalement à une très belle cinquième place qu’elles ont bouclé l’épreuve, elles terminent à 6 min 56 du SMO.

Elles sont devancées par les championnes de Belgique, le SMO suivi de l’ATRIAC, SP TC et NLT. A peine les nouvelles championnes de Belgique connues que le parc à vélo recevait les ténors et une bonne dizaine de prétendants au titre de champion de Belgique, version 2013.
Parmi eux, deux grandissimes favoris, le SMO et l’ATRIAC qui remettait son titre en jeu avec pour objectif, un quatrième titre consécutif.
Côté Trigt, il était cité comme outsider d’autant que notre équipe devait faire face au forfait de dernière minute de Nicolas D’Harveng, blessé au mollet.
On pouvait compter sur nos jeunes Paul Bara et Erwin Vanderplancke, les expérimentés Benoit Bourget, Michael Rosu , Maxime Verstraete, Benoit Thirot et un appelé de dernière minute David Cambré. Très vite, notre équipe s’est mise en route et est sortie 7ème de l’eau avant de s’élancer sur le parcours en vélo qui allait boucler les 20 kms tambour battant pour virtuellement rentrer au parc pointé à la sixième voir la cinquième place.
Après avoir rĂ©alisĂ© la troisième transition des Ă©quipes de tĂŞte, Ă  la surprise gĂ©nĂ©rale, notre Ă©quipe ensuite se voyait disqualifiĂ©e pour avoir pris soit disant « appui » sur une barrière Nadar…
La déception était énorme d’autant que notre team réalisait une belle performance

Pendant ce temps, l’Atriac n’avait que faire de ce qui arrivait au Tri.gt, puisqu’il réalisait la passe de 4 en devançant le SMO de 21 sec au classement final. Le podium est complète par le LTTL.